08.05.2012, 11:56  

La vaste réforme fiscale des particuliers est à bout touchant

chargement
Par PHO

Canton de Neuchâtel - Après avoir réformé de manière fondamentale la fiscalité des entreprises, le canton de Neuchâtel est sur le point d'en faire de même avec les particuliers.

Une délégation de la commission «fiscalité» du Grand Conseil a présenté ce matin le fruit de ses travaux. Après avoir surmonté un certain nombre de divergences, elle est parvenue «à un consensus qui rejoint en grande partie les objectifs visés par le projet du Conseil d’Etat».

Le gouvernement proposait de cibler en premier lieu les familles (frais de garde, déductions pour enfants, etc.) et les classes moyennes. La commission en fait de même, mais en élargissant le nombre de contribuables qui bénéficieront des nombreuses modifications apportées.

Au final, les contribuables «économiseront» un total de 130 millions de francs par année (95 millions de recettes en moins pour le canton, 37 millions pour les communes). Objectif principal: mettre un terme à l’exode fiscal (500 contribuables quittent chaque année le canton), et même, si possible, en attirer de nouveaux. «Avec cette réforme, le canton de Neuchâtel passera de la Challenge League à la Super League», a commenté un député.

Le Grand Conseil se penchera sur le dossier au mois de mai. Au vu du consensus trouvé en commission, tout laisse à penser que la réforme sera acceptée. Elle entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2013, avec échelonnement des mesures jusqu’en 2018.

Développement complet mercredi dans L'Express et L'Impartial


Top