29.10.2015, 19:00  

La start-up Kizy Tracking, à Neuchâtel, empoche les 300'000 fr. du prix BCN Innovation 2015

chargement
1/2  

neuchâtel - Ses fondateurs ont mis au point un appareil permettant le suivi de marchandises en temps réel partout dans le monde: la start-up Kizy Tracking, basée à Neuchâtel dans le parc technologique Neode, est la lauréate du prix BCN Innovation 2015. Doté de 300'000 francs, c'est l'un des plus gros prix, en Suisse, destiné à une jeune société.

Leur petit boîtier blanc est plus petit qu'un iPod, mais il est drôlement intelligent: glissé dans un colis, il permet à son expéditeur et à son destinataire d'en tracer le parcours, du départ à l'arrivée, en continu et en temps quasi réel, sur un ordinateur ou un smartphone. En utilisant pour la localisation le réseau de téléphonie mobile, et non le GPS, impossible de le perdre de "vue" sa marchandise, puisque la technologie GSM marche aussi bien à l'intérieur d'un bâtiment que dans un container.

Une centaine de clients

C'est l'une des forces du produit de Kiza Tracking, fondée en 2014. La start-up a d'ailleurs d'autres atouts dans son petit appareil: bon marché, doté d'une autonomie d'une année, d'utilisation facile, il séduit déjà une centaine de clients, en particulier dans le domaine de la logistique. Plusieurs milliers de "trackers" ont déjà été fabriqués (en Chine, mais la technologie est neuchâteloise) et vendus dans le monde.

Les cofondateurs de l'entreprise sont Torsten Wilm, Alexandre Luyet, Ruud Riem-Vis (CEO) et Bertrand Späth. Tous les quatre ont été félicités jeudi soir aux Anciens Abattoirs devant quelque 500 invités. Que vont-ils faire de leurs 300'000 francs? "Les investir à la fois dans des développements commerciaux et techniques", répond Alexandre Luyet. Il s'agit notamment de permettre à l'appareil d'être suivi également dans les avions. Une procédure de certification sera lancée. Avec l'espoir, d'ici 5 ans, de dépasser le million d'exemplaires vendus!

Le jury du prix BCN Innovation a reçu neuf dossiers pour l'édition 2015. Un nombre plutôt modeste. "Mais les entreprises candidates doivent être implantées sur sol neuchâtelois ou s'engager à s'y installer", a indiqué devant la presse Manuela Surdez, présidente de la BCN. Les candidatures pour l'édition 2016 sont déjà ouvertes. Les dossiers peuvent être déposés jusqu'à fin janvier.


Top