16.02.2017, 09:45  

Un fonctionnaire a fraudé l'Etat de Neuchâtel pendant 15 ans

chargement
Un fonctionnaire a fraudé l'Etat de Neuchâtel pendant 15 ans

Insolite - Un fonctionnaire de l'Etat de Neuchâtel a effectué des versements frauduleux pendant environ 15 ans. En tout, il a détourné quatre millions de francs.

Fin janvier 2016, des versements insolites de plus de 100'000 francs ont attiré l'attention d'un collaborateur du Service financier de l'Etat de Neuchâtel, indique le Ministère public dans un communiqué diffusé ce jeudi.

Une enquête interne a été ouverte dans la foulée et a permis de découvrir les agissements frauduleux d'un fonctionnaire de l'Etat, qui venait de prendre une retraite anticipée et de s'établir à l'étranger. Compte tenu de ses compétences, il avait été contenu avec sa hiérarchie qu'il termine certains travaux et disposait pour ce faire encore des accès au réseau informatique de l'Etat. 

Plainte pénale déposée par le Conseil d'Etat

De plus amples investigations ont révélé que ce fonctionnaire avait fraudé depuis 1999 et a ainsi progressivement détourné quatre millions de francs. 

Le Conseil d'Etat a déposé une plainte pénale auprès procureur le 31 janvier 2016. Informé par le Ministère public de ses malversations, le prévenu est rentré spontanément en Suisse et s'est constitué prisonnier au printemps 2016. Il est actuellement en exécution anticipée de peine et ne conteste pas les faits qui lui sont reprochés. Il a expliqué que la totalité des montants détournés a été dépensée et aurait permis de tirer sa belle-famille de la misère. 

Jusqu'à dix ans d'emprisonnement

"Les faits peuvent être qualifiés en droit de gestion déloyale, subsidiairement de gestion déloyale des intérêts publics, et d'utilisation frauduleuse d'un ordinateur", précise le Ministère public. Cette dernière infraction, si elle est commise par métier, est passible d'une peine d'emprisonnement maximale de dix ans.

Le Conseil d’Etat indique que des correctifs ont d’ores et déjà été apportés dans les processus de gestion et de contrôle des finances de l'Etat pour éviter qu'un tel cas ne se reproduise. 


Top