13.09.2017, 18:54  

Du rancho pour la festa populaire d'Olà Portugal

Abonnés
chargement
Le président de Vivre La Chaux-de-Fonds Andrea Moretti pose dans la nef des anciens abattoirs, en marge d’un montage d’une série d’expositions, dont celle des modèles des modistes de l’Ecole d’arts.

 13.09.2017, 18:54   Du rancho pour la festa populaire d'Olà Portugal

Festivités - Des Vivamitiés très lusitanniennes débuteront ce week-end dans le canton de Neuchâtel. Tour d'horizon des temps forts.

«Pour faire une fête qui rassemble les Neuchâtelois autour des Portugais de chez nous, nous mélangeons tous les styles, histoire de découvrir ce qui fait le sel de cette communauté.»

Pour inaugurer les trois semaines de manifestation de Olá Portugal, le président de l’association Vivre La Chaux-de-Fonds qui organise ce raout, Andrea Moretti, jongle entre téléphone, consignes et interviews dans la nef centrale des anciens abattoirs. Dès samedi s’y ouvriront cinq...

«Pour faire une fête qui rassemble les Neuchâtelois autour des Portugais de chez nous, nous mélangeons tous les styles, histoire de découvrir ce qui fait le sel de cette communauté.»

Pour inaugurer les trois semaines de manifestation de Olá Portugal, le président de l’association Vivre La Chaux-de-Fonds qui organise ce raout, Andrea Moretti, jongle entre téléphone, consignes et interviews dans la nef centrale des anciens abattoirs. Dès samedi s’y ouvriront cinq expositions. Mais ce samedi et dimanche, la grande fête d’inauguration aura lieu sous tente, sur l’emplacement du futur Nhoj (nouvel hôtel judiciaire), à côté de la gare.

Ensembles flokloriques

«La tente peut accueillir en tout cas mille personnes et elle est chauffée», annonce Andrea Moretti. Et on attend du monde. Une grosse pub a été faite, avec notamment un tous-ménages tiré à 50'000 exemplaires. Sur scène, 250 personnes.

Samedi dès 14 heures et dimanche à partir de 11 heures se succéderont des ensembles folkloriques portugais venus de Zurich, Berne, Fribourg, Lausanne ou Neuchâtel («Mais do que instrumento, uma paixão»). Très attendu, le groupe choral des miniers d’Aljustrel, dont les chants sont inscrits au patrimoine immatériel de l’Unesco (17h samedi et dimanche 11h15). Groupes et dj en soirée.

Pas de morue, mais du rancho

Il y aura des spécialités à manger, «mais volontairement rien à la morue», précise d’entrée Benoist Vaucher, le gastronome de Vivre La Chaux-de-Fonds. L’événement culinaire sera la dégustation de rancho offert au public – 3000 portions prévues! – comme Vivre La Chaux-de-Fonds l’avait fait lors de précédentes Vivamitiés avec le waterzoi (pour la Belgique) et le risoto (pour l’Italie).

Rancho? Une solide potée avec bœuf, porc, volaille, chou, pois chiches, entre autres. Assiette populaire, elle sera préparée et servie par cinq militaires en uniforme du régiment 14 de Viseu venus tout exprès. Ce sera le samedi entre 18 et 19 heures. «Bom Apetite!» 

Expos dans cinq lieux

Une dizaine d’expositions émaillent Olá Portugal, dont la plupart s’ouvrent samedi.

Dans la grande nef des anciens abattoirs, Il y aura d’abord celle des travaux de l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, qui s’est investie à fond dans le projet de Vivre La Chaux-de-Fonds (une centaine d’élèves sont partis entre Lisbonne et Porto en voyage d’études). L’expo montre les travaux d’étudiants en gravure, multimédia, graphisme, polydesign, mode et bijouterie.

On verra également des portraits de femmes portugaises, des photos clins d’œil de Lisbonne et celles réalisées lors du voyage d’étude d’une classe du lycée Blaise-Cendrars. Sans oublier les cinq siècles d’histoire des Azuléjos, ces catelles typiques. Au centre d’art contemporain QG voisin, l’expo Da Silva (notre édition de mardi dernier).

Ailleurs à La Chaux-de-Fonds, l’Usine électrique abritera une présentation du design portugais. Au Musée d’histoire, l’univers du fado, inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité. Visite gratuite ce dimanche à 11 heures.  A noter encore la création «live» d’une fresque  de street art par Telmo Guerra devant le cinéma Corso dès le 25 septembre.  

A Neuchâtel, au Locle

Sur la trentaine d’événements de Olá Portugal, 80% se déroulent à La Chaux-de-Fonds. Mais il y en a aussi à Neuchâtel et au Locle, comme le signalent symboliquement les parapluies suspendus rue des Chavannes, à Neuchâtel, et près de la place du Marché  de la Mère-Commune. Pour ce qui est du chef-lieu, Bruno Belthoise donnera un récital de piano au Conservatoire les 21 et 23 septembre.  Un bar à fado ouvre à l’Interlope de la Case à chocs le 21 pour une série de concerts-apéritifs. A Neuchâtel encore, le concert de Camané au temple du Bas le 1er octobre (il reste des places).

Au Locle, deux expositions, celle sur la navigation de précision du Musée de la marine de Lisbonne au Musée du Château des Monts et les portraits de musiciens de fado  de Pedro Guimarães à l’Ancienne Poste. Enfin, c’est au Locle, à la salle Dixi, qu’aura lieu la clôture d’Olá Portugal, le 7 octobre, avec festival de fruits de mer!

Retrouvez le programme complet des festivités en cliquant sur ce lien.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

PhotographieLes parapluies d'Olá Portugal ont la cote sur InstagramLes parapluies d'Olá Portugal ont la cote sur Instagram

VIVAMITIÉSL’automne saudade d’Olá PortugalL’automne saudade d’Olá Portugal

LA CHAUX-DE-FONDS«Olá Portugal», sur un air  de fado jusqu’à Neuchâtel«Olá Portugal», sur un air  de fado jusqu’à Neuchâtel

CommunautéQu’est-ce qui caractérise les Portugais du canton de Neuchâtel? Notre questionnaire vrai/fauxQu’est-ce qui caractérise les Portugais du canton de Neuchâtel? Notre questionnaire vrai/faux

Top