26.11.2013, 00:01  

De Neuchâtel aux Etats-Unis sur la piste du son en 4D

chargement
De Neuchâtel aux Etats-Unis sur la piste du son en 4D
Par FRANÇOISE KUENZI

NOUVELLES TECHNOLOGIES - Vainqueur d'un casting, un doctorant à l'Université de Neuchâtel est parti en reportage vidéo à San Francisco. A voir aujourd'hui.

C'est un genre de course autour du monde, version haute technologie et réseaux sociaux: assistant doctorant à l'Académie de journalisme et des médias de l'Université de Neuchâtel, Stéphane Matteo a participé le mois dernier au Chemical World Tour organisé par deux associations françaises, l'Union des industries chimiques et la Fondation de la maison de la chimie.

Associé à une étudiante lyonnaise en chimie, Agathe Fanost, il a réalisé un film de six minutes destiné à faire découvrir une technologie issue de procédés chimiques. En l'occurrence, le tandem s'est envolé pour San Francisco, où il a découvert dans une start-up du groupe Bayer l'univers des écrans vibrants et du son en... 4D!

 

De la chimie en embuscade

 

" Nous avons réalisé notre reportage au sein de la société ViviTouch, start-up spécialisée dans cette technologie, utilisée par exemple pour faire vibrer un iPad ou un casque audio ", explique Stéphane Matteo. " L'idée de ViviTouch, c'est de faire ''sentir'' de manière physique l'image ou le son. J'ai pu tester le casque qu'ils prévoient de mettre sur le marché à Noël, c'est vraiment impressionnant: on n'a pas besoin de mettre le son à fond pour ressentir la musique. "

L'objectif du Chemical World Tour, lancé en 2010, est de promouvoir les métiers de la chimie et de les faire découvrir à des étudiants. Le thème de la saison 3 était les objets intelligents, après deux éditions consacrées la première à l'énergie et la deuxième au sport. Car contrairement aux apparences, derrière la technologie de ViviTouch qui permet de sentir les touches du clavier sur son iPad se cache bel et bien une invention chimique dans le domaine des polymères électroactifs. " Une technologie passionnante, et qui pourrait révolutionner la manière de vivre les jeux vidéo ", indique l'Université de Neuchâtel dans un communiqué.

Outre le binôme franco-suisse, quatre autres paires d'étudiants (tous français sauf Stéphane) sont partis aux quatre coins du monde: Corée, Chine, Allemagne notamment. Les dix globe-trotters avaient été sélectionnés au début de l'automne lors d'un casting qui s'est déroulé à Paris.

Vidéos à "Liker"

dès ce matin

En octobre, après deux jours de préparation auprès de la société de production Capa, Stéphane Matteo et Agathe Fanost se sont envolés pour la Silicon Valley durant quatre jours. Ils en ont ramené le reportage vidéo qui sera dévoilé dès ce matin 11h sur le portail du Chemical World Tour, ainsi que sur Facebook et Twitter. Depuis le début de leur aventure, Stéphane et Agathe animent d'ailleurs deux comptes dédiés à cette expérience. Et dès aujourd'hui, il est possible de voter pour son reportage préfér é.

A découvrir dès 11h sur:

www.chemicalworldtour.fr /reporters/agathe-stephane Facebook : www.facebook.com/ChemicalWorldTour Twitter : twitter.com/AgaSte_CWT3


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top