13.09.2017, 07:32  

Venezuela: reprise timide du dialogue entre opposition et gouvernement

chargement
Le pays a été secoué entre avril et juillet par des manifestations quasi quotidiennes, souvent émaillées de violences, en vue d'exiger le départ du chef de l’État, qui ont fait 125 morts.

 13.09.2017, 07:32   Venezuela: reprise timide du dialogue entre opposition et gouvernement

Crise - Au Venezuela, les positions apparaissaient irréconciliables entre le président Nicolas Maduro et l'opposition, qui manifestait pour son départ. Mais les deux camps devraient tenter de renouer les fils du dialogue mercredi.

Les pourparlers - sans face-à-face direct dans un premier temps, selon l'opposition - doivent débuter en République dominicaine dans le cadre de la médiation proposée par l'ex-chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero et le président dominicain, Danilo Medina.

Cette annonce-surprise, officialisée mardi soir, intervient après des mois de vives tensions dans les rues du Venezuela. En profonde crise politique et économique - avec la chute des cours du pétrole, sa principale richesse -, le pays a été secoué entre avril et juillet par des manifestations quasi quotidiennes, souvent émaillées de violences, en vue d'exiger le départ du chef de l'Etat, qui ont fait 125 morts.

C'est le chef de l'Etat vénézuélien, élu en 2013 et dont le mandat s'achève début 2019, qui a officialisé mardi soir cette reprise des pourparlers. "Zapatero et le président Medina savent bien que j'ai été le promoteur d'un dialogue (avec l'opposition), j'accepte donc cette nouvelle journée de dialogue", a-t-il déclaré lors d'une réunion de son cabinet retransmise à la télévision.

 

 

Réunion "exploratoire"

Cette annonce a été suivie de celle de l'opposition vénézuélienne qui, de son côté, s'est limitée à confirmer une réunion mercredi avec le président dominicain.

"Nous avons décidé d'envoyer une délégation pour rencontrer le président Medina afin de présenter les objectifs de la lutte démocratique nationale", a écrit la coalition de l'opposition de la Table pour l'unité démocratique (MUD) dans un communiqué.

Mais les adversaires de Maduro préviennent qu'il ne s'agit pas encore d'une reprise du dialogue, mais d'une réunion "exploratoire". Les représentants des deux camps ne devraient donc pas se rencontrer pour le moment.

Venezuela: un pays au bord de la guerre civile

1/123  
ATS

À lire aussi...

Droits humainsVenezuela: l'opposante Lilian Tintori empêchée de quitter le paysVenezuela: l'opposante Lilian Tintori empêchée de quitter le pays

CriseCrise au Venezuela: l'ONU évoque des "crimes contre l'humanité"Crise au Venezuela: l'ONU évoque des "crimes contre l'humanité"

PolitiqueVenezuela: la Constituante s'arroge les pouvoirs du ParlementVenezuela: la Constituante s'arroge les pouvoirs du Parlement

VenezuelaVenezuela: le maire de Caracas demande l'asile politique en EspagneVenezuela: le maire de Caracas demande l'asile politique en Espagne

Top