05.06.2012, 07:17  

La justice canadienne prépare la demande d'extradition de Magnotta

chargement
Image de vidéo surveillance  de This surveillance de l'aéroport de Montréal.

criminalité - Le Canada préparait lundi la demande d'extradition du "dépeceur" présumé Luka Rocco Magnotta arrêté lundi en Allemagne, selon le ministère canadien de la Justice.

Le jour même de son arrestation en Allemagne, lundi, le Canada préparait la demande d'extradition du "dépeceur" présumé Luka Rocco Magnotta, selon le ministère canadien de la Justice. Ottawa doit maintenant déposer une demande officielle d'extradition auprès de Berlin.

Le Canadien de 29 ans soupçonné du meurtre sadique d'un étudiant chinois à Montréal a été arrêté lundi à Berlin en vertu d'une "notice rouge" d'Interpol qui, selon la loi allemande, équivaut à une demande provisoire du Canada de son extradition, selon une porte-parole du ministère, Julie Di Mambro, dans un communiqué.

Conformément à un traité en vigueur entre les deux pays, le Canada doit non seulement déposer une demande officielle auprès de Berlin, mais celle-ci doit être accompagnée de documents étayant les éléments de preuve à l'appui.

Les responsables du ministère canadien de la Justice chargés de la coopération internationale travaillent actuellement avec les collaborateurs du procureur général du Québec à réunir les documents nécessaires. La première comparution du suspect devant un tribunal à Berlin est prévue mardi matin.

Le Canada continuera d'être informé sur l'évolution de cette affaire devant les tribunaux allemands, a ajouté Mme Di Mambro.

Lorsqu'il a été arrêté, Luka Magnotta consultait des articles de la presse française le concernant. C'est ce qui a permis à l'employé du cyber-café de le reconnaître et de prévenir la police.

Sept policiers en uniforme ont débarqué d'un car avant d'entrer dans la boutique. Luka Magnotta aurait alors tenté de donner de faux noms avant de lâcher un "You got me" (vous m'avez eu).

Les images de l'arrestation:


Top