17.07.2017, 06:55  

Cinéma: décès de George A. Romero, réalisateur de "La nuit des morts-vivants"

chargement
M. Romero écoutait la bande originale de "L'homme tranquille", un de ses films préférés", au moment de son décès, selon le communiqué. Sa femme et sa fille étaient à ses côtés.

 17.07.2017, 06:55   Cinéma: décès de George A. Romero, réalisateur de "La nuit des morts-vivants"

carnet noir - Le réalisateur américain George A. Romero est décédé dimanche à l'âge de 77 ans à Toronto (Canada). Il souffrait d'un cancer du poumon. Son film de zombies culte "La nuit des morts-vivants" a été le pionnier du genre.

Le réalisateur américain George A. Romero, dont le film culte "La nuit des morts-vivants" a lancé le genre des films de zombies, est décédé dimanche à l'âge de 77 ans à Toronto, au Canada, a annoncé son manager. Il souffrait d'un cancer du poumon.

"Il est mort en paix dans son sommeil (...) laissant derrière lui une famille aimante, beaucoup d'amis et un héritage cinématographique qui a persisté et continuera de persister, à l'épreuve du temps", a déclaré son manager dans un communiqué.

M. Romero écoutait la bande originale de "L'homme tranquille", un de ses films préférés", au moment de son décès, selon le communiqué. Sa femme et sa fille étaient à ses côtés.

 

 

Un film à 100'000 dollars

Tourné en noir et blanc, avec un budget d'à peine plus de 100'000 dollars et des acteurs inconnus, "La nuit des morts vivants", sorti en 1968, raconte l'assaut d'une ferme isolée par une horde de morts sortis de leurs tombes à la suite d'une mutation. Il joue sur les frayeurs d'une époque marquée par la guerre du Vietnam, la course aux armements et la fascination pour les ovnis.

Le film, devenu un classique, a rapporté plus de 30 millions de dollars à travers le monde. Il a été suivi de cinq autres volets, tous dans la même veine, réalisés par George A. Romero, dont "Le jour des morts-vivants" et "Dawn of the Dead". Le réalisateur avait reconnu avoir été inspiré par le roman de science-fiction "Je suis une légende" de Richard Matheson, paru en 1954.

La série des "morts-vivants", outre des attaques cannibales, abonde en scènes de panique obsidionale, où des Américains ordinaires, retranchés dans des maisons isolées, se dressent les uns contre les autres plutôt que de faire front contre les zombies.

"La nuit des morts-vivants" a aussi donné naissance à un nouveau genre de films, devenu incontournable à Hollywood. Le film a été ajouté en 1999 au registre national des films des Etats-Unis, qui regroupe des oeuvres considérées comme "culturellement, historiquement ou esthétiquement importantes".

 

 

Hommages

George A. Romero était aussi l'auteur de longs métrages entre épouvante, fantastique et comédie macabre comme "Creepshow" (1982), ou dans un autre genre, de "Knightriders" (1981), retraçant l'épopée d'une troupe ambulante de chevaliers-motards.

A l'annonce de son décès, les hommages se sont multipliés. "Triste d'apprendre que mon collaborateur favori - et ami de longue date - George Romero est mort. George, il n'y aura jamais personne comme toi", a twitté l'écrivain Stephen King, maître du roman d'horreur.

"Romero est décédé. Difficile de trouver les mots pour l'instant. La perte est tellement grande", s'est désolé le Mexicain Guillermo del Toro, réalisateur du film fantastique "Le labyrinthe de Pan".

ATS

À lire aussi...


Carnet noirCarnet noir: le réalisateur du "Silence des Agneaux" Jonathan Demme est décédé à l'âge de 73 ansCarnet noir: le réalisateur du "Silence des Agneaux" Jonathan Demme est décédé à l'âge de 73 ans

LogiqueEn cas d'invasion de zombies, mieux vaut habiter en montagne qu'en plaine!En cas d'invasion de zombies, mieux vaut habiter en montagne qu'en plaine!

Moins de zombies en montagne

Le zombie n'a pas le pied montagnard. C'est la conclusion d'une très sérieuse étude menée par les chercheurs d'une...

  05.03.2015 12:32

Top