21.01.2012, 00:01  

"Des locaux mieux adaptés"

chargement
1/18  
Par FRANÇOISE KUENZI

EBEL - Le directeur de MGI Group explique les raisons du départ de la marque de La Chaux-de-Fonds à Bienne et dément vouloir vendre la villa Turque.

" Nous n'avons pas l'intention de vendre la villa Turque, et encore moins Ebel. " Directeur général de MGI Luxury Group SA (société qui regroupe en Suisse les activités horlogères du propriétaire américain Movado), Benedikt Schlegel a démenti hier certaines rumeurs circulant ces jours à La Chaux-de-Fonds, tout en confirmant que le déménagement des activités d'Ebel à Bienne aura lieu au deuxième semestre 2012 (et pas en 2013 comme nous l'avons écrit)

" Nous comprenons l'émotion des Chaux-de-Fonniers, et nous regrettons de quitter La Chaux-de-Fonds, mais nous avons une opportunité unique de réunir nos activités dans de nouveaux locaux à Bienne ", explique Benedikt Schlegel. " Il est important pour nous d'offrir à nos employés un environnement de travail mieux adapté, et celui que nous avons trouvé est vraiment exceptionnel. Il nous offrira bien plus de visibilité que notre emplacement actuel à Bienne, dont le bail arrivait à échéance."

Aucun licenciement

Pourquoi ne pas avoir choisi de tout regrouper à La Chaux-de-Fonds? " Parce que la majorité de notre personnel (réd: environ 200 personnes) est domicilié dans la région biennois e", répond-il. Où se trouveront ces nouveaux locaux? Selon le "Journal du Jura" d'aujourd'hui, toute l'administration sera logée place de la Gare, dans l'ancien bâtiment de Swisscom. Quant au bâtiment d'assemblage, de distribution et de logistique, il devrait se trouver dans la région de Boujean, donc pas très loin du géant Rolex.

Le déménagement de La Chaux-de-Fonds à Bienne ne donnera lieu à aucun licenciement, insiste le directeur général de MGI: " Tous nos employés auront la possibilité de nous suivre et nous allons même proposer des solutions pour la prise en charge des frais de déplacement supplémentaires."

A La Chaux-de-Fonds, un peu moins d'une cinquantaine de personnes travaillent notamment à l'assemblage et au service après-vente des montres Ebel, mais aussi des autres marques du groupe. Le portefeuille horloger de MGI Luxury Group compte en effet les marques "Swiss made" Concord, Ebel et Movado, mais aussi, sous licence, les montres Hugo Boss, Tommy Hilfiger, Coach, Lacoste et ESQ. " Et il n'est pas du tout dans nos intentions de vendre la marque Ebel! Nous allons d'ailleurs lancer cette année au salon Baselworld une nouvelle collection féminine ".

La villa Turque pas fermée

Pas question non plus de se défaire de la villa Turque, construite par Le Corbusier, qu'Ebel avait rachetée en 1986. " Nous venons d'ailleurs de la rénover et nous continuerons non seulement de l'utiliser, mais aussi de l'ouvrir régulièrement au public. Nous tenons à continuer d'en faire partager la beauté architecturale ". Reste que Benedikt Schlegel n'était pas au courant que Le Corbusier était célébré cette année dans la Métropole horlogère. " Vous me l'apprenez, mais en effet il serait intéressant qu'Ebel puisse faire quelque chose dans ce cadre..."

Pour répondre aux inquiétudes émises par les autorités de La Chaux-de-Fonds, Benedikt Schlegel rencontrera lundi le conseiller communal Laurent Kurth. " Nous devions nous voir au mois de décembre, mais c'est M. Kurth qui a repoussé le rendez-vous. Je ne comprends pas pourquoi il dit que les contacts avec nous sont difficiles..."

Reste qu'à La Chaux-de-Fonds, une belle page de l'histoire horlogère de la ville va se tourner.

VERS UNE PART DE 75% DE MONTRES POUR FEMMES

Dans les années 80, Ebel rivalisait avec Cartier en termes de chiffre d'affaires. Impossible de connaître aujourd'hui la production annuelle de la marque fondée en 1911. Mais dans un plan stratégique présenté l'an passé aux analystes financiers américains, Movado Group dit avoir pour objectif de faire atteindre à Ebel un chiffre d'affaires de 60 millions de dollars en 2014 et de 160 millions de dollars pour Movado (100 millions actuellement).

Ce document, qui vise des ventes de 520 millions de dollars pour l'ensemble du groupe en 2014 (contre 380 millions en 2010), indique clairement que la croissance du groupe sera réalisée essentiellement par Movado et les marque sous licence, Ebel devant devenir une marque plus féminine, avec une part de 75% de produits pour les femmes.

Movado Group a réalisé au troisième trimestre 2011, bouclé fin octobre, un chiffre d'affaires de 142 millions de dollars, en hausse de 16%, et un bénéfice opérationnel de 19,1 millions (+47%). FRK


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top