Partir léger

Vous avez préparé votre sac pour la randonnée? Alors ne faites pas forcément comme Matthieu Henguely, mieux équipé que Mike Horn!
03 juin 2021, 05:30
/ Màj. le 03 juin 2021 à 05:30
AirDutemps-MatthieuHengue_2

Allez, le soleil brille, c’est le temps idéal pour partir en randonnée!

Bon, le sac est là. J’y glisse un petit pique-nique et une boisson. Puis un pull s’il devait faire froid et un k-way s’il venait à pleuvoir. Et le canif, parce qu’on sait jamais.

Je n’oublie pas mon porte-monnaie si je tombe sur une terrasse en chemin, ou si je devais profiter de faire deux achats à l’épicerie en rentrant. Ah, pis un masque pour pouvoir entrer dans cette épicerie. D’ailleurs, tiens, je glisse encore deux barres de céréales, ça passera bien au sommet d’une montée.

Mes clés et le téléphone portable sont déjà dans ma poche, pas de souci. Mais faut que je prenne aussi ma batterie portable et son câble, si jamais mon téléphone rend l’âme.

Bon, si je vais dans la nature et que je croise un écureuil ou un pic épeiche, j’ai besoin de mon appareil photo. Sinon je m’en voudrai d’avoir raté une occasion de faire une belle photo. Hop, dans le sac.

«Atchaaa!» 

Okay, je n’oublie pas un paquet de mouchoirs. Ah, pis deux pansements, si jamais je glisse ou que je me fais une ampoule au talon. Bordel, mais il est déjà bien plein ce sac.

Ah oui, la dernière fois, aux Aiguilles de Baulmes, je suis tombé sur une petite grotte – la cave noire – et ma lumière du téléphone ne suffisait pas pour l’explorer. Elle est où ma lampe torche?

Bon, je crois que là, on a pensé à tout. On est prêt au départ. Qu’est-ce qu’on disait avant? Partir léger?

par Matthieu Henguely