La vie est un roman

C’est plutôt drôle quand le réel se mêle à la fiction. Rédacteur en chef d’«ArcInfo», Eric Lecluyse raconte ce qu’il lui est arrivé au gré de ses lectures.
13 oct. 2021, 05:30
/ Màj. le 15 oct. 2021 à 22:10
AirDutemps-EricLecluyse

L’étrange expérience commence cet été avec «La clé USB» et «Les émotions» de Jean-Philippe Toussaint.

Alors que nous discutons à la rédaction de bitcoin et de blockchain, je découvre dans ces deux ouvrages facétieux un prospectiviste de la Commission européenne passionné par… la blockchain, un sujet pourtant peu prisé des lettrés. Soit.

Puis, après avoir entendu parler de l’effeuilleuse et comédienne Rita Renoir, figure du Paris des années 1960, la voilà citée brièvement dans le dérangeant «Innocence» d’Eva Ionesco. Pour une coïncidence…

Plus tard, après une discussion sur l’art de raconter une belle histoire au cinéma, je tombe à la bibliothèque sur le brillant «Billy Wilder et moi» de Jonathan Coe, qui aborde précisément cette question. Pourquoi pas.

Et voilà qu’encore subjugué par le magnifique «Cold War» de Paweł Pawlikowski vu début octobre, je tombe sur une mention de ce film dans un livre de psychologie: François Lelord et Christophe André évoquent le caractère borderline de l’héroïne Zula dans «Les nouvelles personnalités difficiles».

La fiction a donc décidé de faire des clins d’œil au réel, à ma réalité. J’attends la prochaine étape: vais-je découvrir des pans entiers de ma vie dans un livre de cuisine? Au moins, c’est plus drôle que l’inverse, quand nos vies tournent au roman catastrophe. Un juste retour des choses.

par Eric Lecluyse