Internet: ma méthode pour gagner plus

Pour nous vendre leurs méthodes miracles, les baratineurs du web ne manquent pas d’imagination. C’est inquiétant, mais aussi très drôle, souligne Eric Lecluyse, rédacteur en chef d’«ArcInfo».
26 mai 2021, 05:30
/ Màj. le 09 juin 2021 à 11:11
Eric Lecluyse.

Il y a un an, un jeune Vaudois dans un costume trop moulant faisait le buzz. Dans une vidéo, il balançait sa flûte de champagne sur la route avant de prendre le volant d’une grosse voiture, nous invitant avec une syntaxe hésitante à le suivre sur la voie du succès.

Une belle bande de winners

Au rayon baratineurs, nous étions dans le registre téléréalité: de la bêtise sublimée dans une mise en scène exagérée.

Il faut croire, hélas, que ces vidéos publicitaires de pseudo-winners séduisent, car elles se multiplient.

Ces derniers jours, dans un style plus intimiste, un geek coincé devant ses écrans et un trentenaire bronzé sur son bateau m’ont expliqué les yeux dans les yeux qu’ils n’étaient pas des gogos, mais des sortes d’archanges qui allaient me faire gagner beaucoup d’argent.

On m’a présenté Bastien qui fait partie des vingt premiers d’un mystérieux système à encaisser près de 6000 francs par mois en bossant sur sa table de jardin.

Riches, vraiment?

J’ai même vu un détournement de «Matrix» soutenu par la voix française de Morgan Freeman, avec un dernier plan bricolé pour faire raccord, montrant le vrai «héros», un jeune entrepreneur bling-bling content de lui.

Quand ces gros malins pixélisés nous disent qu’ils sont riches et qu’ils tiennent à partager leur secret avec nous, on n’est pas obligé de les croire (autant éviter si on tient à ses économies, d’ailleurs).

Mais pour nous faire rire (ou nous faire réfléchir sur notre société obsédée par l’apparence), au moins, on peut leur faire confiance. C’est déjà ça de gagné.

Découvrez la parodie de Thomas Wiesel et Yoann Provenzano d’une vidéo qui «a fait le buzz», comme on dit...

 

par Eric Lecluyse