Il y a 50 ans, les funérailles de Jo Siffert

Le 29 octobre 1971, 50 000 personnes envahissaient la ville de Fribourg pour suivre le cortège funèbre du pilote automobile Jo Siffert. Parmi eux, un petit garçon qui deviendra plus tard journaliste.
27 oct. 2021, 05:30
/ Màj. le 11 nov. 2021 à 18:46
AirDutemps-NicolasWillemin

J’avais dix ans et j’étais en cinquième primaire à l’école du Botzet à Fribourg. Ce vendredi 29 octobre 1971, nous avions eu congé l’après-midi. Mais pas pour aller jouer à la place de jeu du jardin du Domino… 

Tout le canton de Fribourg ou presque était rassemblé pour dire adieu à Jo Siffert. Le champion automobile avait trouvé la mort le dimanche précédent à Brands Hatch au Royaume-Uni, à l’occasion d’un grand prix de formule 1.

Ironie du sort, cette course ne comptait pas pour le championnat du monde, mais elle avait été mise sur pied pour célébrer le titre mondial d’un grand ami de Siffert, Jackie Stewart.

Ce vendredi 29 octobre, Stewart était dans le cortège funèbre qui descendait la rue de Lausanne pour accompagner le cercueil de Jo Siffert, avec la fameuse Porsche 917 du pilote suisse.

Une Porsche 917 que nous connaissions bien, nous les gamins de Pérolles, elle trônait dans la vitrine du garage de Siffert en haut de la Route-Neuve. Et là, au bord du trottoir, avec 50 000 autres personnes, je regardais tristement passer le cortège funèbre jusqu’à la cathédrale Saint-Nicolas.

Aujourd’hui encore, le souvenir de Jo Siffert est intact. Et pas seulement chez moi ou chez les Fribourgeois. Dans le monde entier, on se souvient de ce champion issu d’un milieu très modeste et qui avait réussi, par son travail et son abnégation, à devenir un «grand» du sport automobile.

Aujourd’hui encore, ses funérailles du vendredi 29 octobre me restent en mémoire. Séquence émotion.

Les funérailles de Jo Siffert le 29 octobre 1971 à Fribourg avec la fameuse Porsche 917. Photo: DR

par Nicolas Willemin